Je marche sous le bleu polaire

Je marche sous le bleu polaire de la longue nuit d’hiver. Il est 22:15, je reviens du sport et je marche sur le trottoir scintillant de verglas comme un parterre de diamants qui imite le ciel étoilé. Ce weekend de travail est mon dernier weekend de trois jours de douze heures travaillées. Ça n’arrivera plus.  […]

Read More Je marche sous le bleu polaire

L’heure du départ

Dimanche matin, j’écris depuis mon ordinateur à la réception de l’hôtel où je ne travaillerai plus très longtemps. L’hiver est là, la neige est arrivée il y a quelques semaines et est déjà repartie, en attendant la prochaine. Mes dernières neiges islandaises. Je sais, c’est triste. Plus que quelques mois et antoineenislande n’aura plus de raison […]

Read More L’heure du départ

L’heure de la nuit absente

Je n’ai aucune idée du jour qu’il est, je ne sais pas non plus l’heure qu’il est, seule l’horloge du bus semble vouloir essayer de me donner un indice mais rien n’y fait, il est une heure intemporelle, celle de la nuit absente, celle de la lune qui dépasse des nuages, celle de l’attente d’un […]

Read More L’heure de la nuit absente

Pluie de minuit

Mardi 19 juin, 21:45. Le toit résonne de gouttes de pluie incessantes. Tout à l’heure en marchant depuis mon arrêt de bus, de ma bouche s’échappait la vapeur que l’on ne croise qu’en hiver. Ici, c’est l’été. On le reconnaît à l’absence de nuit. Mais les nuages remplis de tristesse se succèdent et le soleil […]

Read More Pluie de minuit

Antoine (pas) en Islande

C’est la première fois que j’écris depuis la France ; depuis septembre 2015 avant mon départ ça n’était pas arrivé. Il est 9:45, je suis assis face à mon ordinateur sur la terrasse et il fait déjà une petite vingtaine de degrés. Le vent est léger et n’est pas froid. Ça change. Mes trois semaines […]

Read More Antoine (pas) en Islande

Lueurs à l’horizon !

Quinze jours. Pas d’angoisses. Tristesse et solitude qui s’atténuent. Ce lundi soir, rentré à la maison, une journée passée sans un moment de pensées négatives. Je ne m’en suis même pas rendu compte. C’est seulement épuisé après mon entraînement de basket que je me suis fait la réflexion. Ah ça, la réflexion, elle est là. […]

Read More Lueurs à l’horizon !

Jour(s) de tempête

C’est difficile, de redémarrer. C’est difficile, de réécrire. J’aimerais, vous ne pouvez imaginer à quel point, vous écrire que tout va mieux, que tout est réparé et que ces dernières semaines se sont refermées, seront oubliées et enterrées. Il est étrange de se sentir seul sans l’être, d’être triste sans en avoir de raison, de […]

Read More Jour(s) de tempête

Survivre à l’hiver

Je ne l’avais pas vue venir, celle-là. La dépression hivernale. Le premier hiver, j’étais dans l’excitation de la nouveauté et j’avais encore tout à faire. Je ne connaissais personne mais j’avais le temps, et j’étais là, c’était tout ce qui m’importait. Le deuxième hiver, j’étais trop occupé à être malade entre l’hôpital et le fond […]

Read More Survivre à l’hiver

Nightcall

Je suis assis au volant, je viens de couper le moteur mais je laisse l’autoradio me jouer Nightcall de Kavinsky. J’observe l’alignement des lampadaires blafards de ma rue qui contraste étrangement avec la chaleur désorganisée des décorations de Noël qui ornent les maisons et les orneront encore probablement pendant les deux prochains mois d’hiver/de nuit. […]

Read More Nightcall