Hiver rouge – The Red Winter

Mon dernier article ne vous a pas laissé insensibles. Je ne vous avais pas donné de nouvelles depuis quelques temps quand j’ai l’ai écrit, ayant la sensation d’une sorte de devoir. Non pas que je me force, j’écris quand j’en ai envie. C’est même plutôt un besoin par moments.

J’ai eu envie d’écrire à nouveau quand je suis sorti la semaine dernière après qu’on m’a indiqué la présence d’aurores boréales et d’un ciel à peu près dégagé. Prudent – santé oblige – je sors bien couvert, je crois que c’est la première fois depuis plus de deux mois que je vais marcher sur le bord de mer, à deux pas de chez moi pourtant. La dernière fois, il faisait certainement jour. Ce n’est plus le cas. Ce soir-là, je crois que c’était la première fois que je voyais la lune depuis un mois. Il faut dire qu’on est servi sur la météo. Quand j’ai été malade, au moins je me disais que je ne pouvais pas regretter d’être enfermé. Mais là, ça commence un peu à faire.

L’année dernière, nous avions eu un automne plutôt clément, ensoleillé, puis neigeux. C’était bien. Je pouvais aller au travail en vélo, apprécier le bord de mer à sa juste valeur. Bon d’accord, maintenant que j’ai une voiture ça ne m’encourage pas. J’ai commencé à croire, en voyant l’automne de cette année, que 2015 avait été exceptionnellement bonne. Mais non, c’est en fait 2016 qui est exceptionnellement mauvaise. L’été a été magnifique ; on ne peut pas tout avoir. Mais cet automne, les jours de pluie se succèdent. L’hiver arrive, sans neige. On s’attend à un Noël rouge (c’est ainsi qu’on appelle un Noël sans neige ici). C’est à peine si au moindre rayon de soleil on court dehors. C’est presque ce qu’on a fait samedi dernier, en allant voir la péninsule de Reykjanes (pour la énième fois, mais on aime toujours, puis c’est tout près).

Donc ce soir-là (oui, suivez), la lune était là et éclairait mes pas. Il ne faisait même pas froid. Je n’avais même pas de bonnet. J’étais heureux de marcher là, tout simplement. Et j’ai eu envie de le partager.

2016 se termine bientôt. Ça fait maintenant bien plus d’un an que je suis là, avec cette sensation que le temps passe extrêmement vite, et qu’il y aura une date-butoir, parce qu’il y en a toujours eu dans ma vie. Des échéances. Mais là, non. Je m’en crée, certes, parce qu’il faut, je pense, avoir des objectifs. Sauf que partir d’Islande n’est pas un sujet. Non pas que je n’aie jamais douté. En vrai, je n’ai douté qu’un moment où j’étais malade et qu’on ne savait pas me dire ce que j’avais, le tout en anglais et pour des sommes plutôt importantes. Mais cet épisode est derrière, maintenant.

2016 se termine bientôt, qu’en garderai-je ? Beaucoup. Beaucoup d’enseignements, de bons moments, de moments très difficiles en début d’été, moments pourtant prévus. J’ai appris beaucoup sur moi-même. J’ai découvert beaucoup de choses. J’ai rencontré de belles personnes. J’ai découvert les Fjords de l’Est et le massif des Kerlingarfjöll. J’ai revu les Fjords de l’Ouest, deux fois, découvert leur partie Nord, et je sais que je vais y retourner un moment ou à un autre.

2016 se termine bientôt, mais ce ne sera qu’un nombre ; pas de changement prévu pour ce début d’année. En tout cas, 2017 commencera comme 2016, en Islande. Pour le reste, on verra.

Joyeux Noël et bonne année à venir !

My previous post made some of you react and ask for news. I had not given you news for some time when I wrote it, it was a kind of duty. Not that I force myself; I write when I want. It is rather a need

I wanted to write again when I went out last week after I was told that the sky was clear and that northern lights were back. I think that it was the first time in more than two months that I could walk on the seaside, a stone’s throw from my home though. The last time, it was certainly during the daylight. Now it’s night. I think it was the first time I had seen the moon since a month. Honestly, the weather has not been very nice. When I was sick, at least I could not regret being locked up. But now it’s been a bit too much.

Last year we had a sunny and snowy autumn. It was good. I could go to work by bike, enjoy the seaside at its true value. I began to think, seeing the fall of this year, that 2015 had been exceptionally good. But no, it is actually 2016 that is exceptionally bad. The summer was magnificent tough; apparently we had to choose. The rainy days are continuous. Winter’s coming, without snow. We are expecting a Red Christmas (this is what we call a Christmas without snow here). At the first ray of sun we just run outside. This is almost what we did last Saturday, going to see Reykjanes peninsula (for the umpteenth time, but we still love it, plus it’s close).

So that evening (yes, follow what I say), the moon was there and lit my steps. It was not even cold. I did not even have a hat. I was simply happy to walk there. And I wanted to share it.

2016 will end soon. It’s been more than a year since I’ve been here, with the feeling that time is flying extremely fast, and that there will be a deadline, because there’s always been in my life. But now, no deadline. Leaving Iceland is not even a topic. Not that I never doubted. To be honest, I doubted at only one moment: when I was sick and that no one was able to tell me what I had, all in English with Icelandic accent and for a quite important price. But it looks like it is behind me now.

2016 ends soon, what will I remember? A lot. Many things I’ve learned; good times, very hard moments at the beginning of the Summer, foreseen moments though. I learned a lot about myself. I discovered a lot. I met some nice people. I discovered the East Fjords and the Kerlingarfjöll mountains. I saw the West Fjords twice, discovered their northern part, and I know that I will go back there soon.

2016 will end soon, but it will only be a number; no change is planned for the beginning of the year. In any case, 2017 will start as 2016, in Iceland. For the rest, we will see.

Merry Christmas and Happy New Year!

dscf1178
Krýsuvíkurberg
dscf1204
Kleifarvatn
dscf1232
Kleifarvatn, it’s all so quiet
Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s