Le troisième hiver – The Third Winter

J’aurais pu vous écrire plus tôt. J’aurais pu. Mais je n’ai pas pu. Le mois d’octobre puis à présent celui de novembre m’ont réservé quelques surprises au niveau de la santé. On m’a dit qu’il aurait fallu me rapatrier. J’ai pris le temps d’expliquer que le rapatriement, s’il y en avait un pour moi, ce serait quand je suis dans un autre pays et que l’assurance maladie islandaise payait pour que je revienne ici. Oui, puisque c’est ici que je cotise.

Le système médical islandais n’est pas totalement mauvais. Pour la taille du pays, il est assez développé. Mais il n’a pas très bonne réputation non plus. Souvent, ils oublient quelque chose, ils ne voient pas telle maladie… Je n’ai pas à me plaindre, j’ai bien été traité, mais que ce fut long, et fastidieux. Peut-être ne devrais-je pas en parler au passé puisque le dernier épisode est encore en cours. L’Islande est chère, l’Islande est loin. Le dentiste n’est pas remboursé, les médicaments le sont – trop – peu et beaucoup ne sont même pas disponibles ici.

Il faut que je fasse attention ; l’hiver revient, mon organisme est peut-être vulnérable à nouveau. Il fait nuit, il fait froid, il a neigé, mais on attend encore la neige en centre-ville. Pour l’instant, rien. En tout cas, on reprend les vitamines en espérant que la forme reviendra et on essaie de ne pas trop tirer sur la corde. Je vais rester bien au chaud jusqu’à Noël. Puis avec 20 kilos supplémentaires après Noël je devrais être capable de survivre jusqu’aux beaux jours.

J’entame donc mon troisième hiver ici (après un seul été, c’est un peu de l’arnaque). J’ai commencé ma deuxième année, pour laquelle je me pose pas mal de questions (mais celle du retour ne se pose toujours pas, désolé), et je me rends compte que quand même, en un an, j’ai progressé en Islandais. Je partais de zéro et voilà que je suis capable d’avoir une conversation (très) simple, que j’arrive un peu à écrire et à déchiffrer quelques petits trucs. En Novembre 2017, peut-être vous écrirai-je que je suis devenu bilingue, qui sait ! En attendant, il y a du travail.

I could have written to you earlier. I could have. But I could not. October and now November have given me some surprises regarding health. I was told that I should have been repatriated. I took the time to explain that the repatriation, if there was one for me, would be when I’m in another country and Icelandic health insurance would pay for me to come back here. Yes, since it is here that I contribute.

The Icelandic medical system is not totally bad. For the size of the country, it is quite developed. But it does not have very good reputation either. Often, they forget something, they do not see any sickness … I do not have to complain, I was treated well, but it was long, and tedious. Maybe I should not talk about it using the past tense since the last episode is still going on. Iceland is expensive, Iceland is far away. The dentist is not reimbursed, medications either and many are not even available here.

I must be careful; Winter is coming back, my body may be vulnerable again. It is dark, it is cold, it has snowed, but we are still waiting for the snow in the city center. For now, nothing. We take vitamins hoping that we’ll be in shape and we try not to pull too much on the rope. I’ll stay warm until Christmas. Then with 20 extra pounds after Christmas I should be able to survive until the sunny days

So I start my third winter here (after one summer, it’s a bit of a scam). I have started my second year, for which I ask myself a lot of questions (but the one about the return to France still does not arise, sorry), and I realize that nevertheless, in one year, I progressed in Icelandic. I started from scratch and now I am able to have a (very) simple conversation, I manage to write and to read a bit. In November 2017, maybe I’ll write you that I’ll have became bilingual, who knows! In the meantime, there is a lot of work.

Heiðmörk, hier sous les premières couches de neige.
Heiðmörk, hier sous les premières couches de neige.
Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s