La fin de l’hiver ? Ça ne fait que commencer !

Le soleil est revenu après 17h. J’ai réussi à passer le cap. La quantité de lumière du jour augmente, et cela fait beaucoup de bien. 17h, c’est l’heure à laquelle je quitte le travail pour aller en cours d’islandais. Revoir le coucher de soleil, à vélo, sur le bord de mer, permet au moral d’aller mieux.

Le weekend dernier, la neige a fondu. Pendant que les températures parisiennes descendaient en dessous de 0 (MON DIEU ! ­­– ironie), celles enregistrées à Reykjavík dépassaient les 6°C. J’ai troqué mon manteau d’hiver contre mon manteau de pré-hiver. Car oui, il n’y a que deux saisons ici. J’exagère à peine. Ma prof d’Islandais, Gyða – je reviendrai vous en parler – le dit si bien : l’hiver, c’est novembre, décembre, janvier, février… mars, avril, et parfois mai. Le printemps commence en mai et finit en juin, l’été c’est en juillet, et l’automne commence en août. Bref, lundi, il pleuvait et les derniers tas de neige s’estompaient. L’hiver semblait terminé.

Oui, je dis bien “semblait”. Mais que nenni ! Le soir même, les températures chutaient et c’était reparti. 15 centimètres, -2°C. Les trottoirs encore pas dégagés, le vélo qui s’embourbe, le vent de face… Mais je ne vais pas recommencer à me plaindre, vous finiriez par croire que c’est le seul objet de mon blog. Alors qu’en fait, cette neige, qui fait se réverbérer la lumière du soleil fraîchement revenu procure une sensation assez agréable. Et si ça se trouve, je bronze même, qui sait !

Aujourd’hui 30 janvier, le compte passe à 4 mois. Ça passe vite, entre le boulot (et ses heures sup’), les cours d’islandais, la piscine, le basket… Je ne dis pas que la France et les personnes qui s’y trouvent ne me manquent pas, ce serait mentir ; mais je me fais à cette distance qui n’empêche heureusement pas de garder les relations – intactes, je l’espère.

Pour revenir à mes cours d’islandais : Gyða, c’est cette prof de fac que tu adores parce qu’elle ne se prend pas au sérieux. Elle aime beaucoup ce qu’elle fait, mais elle est consciente que ce n’est pas évident pour nous, jeunes travailleurs qui, après une journée de dur labeur, viennent remplir les bancs de la Dósaverksmiðjan (l’usine de boîtes de conserve, reconvertie en école de langue) pour apprendre une langue qui n’a pas grand chose en commun avec celles que nous avons apprises. Elle sait que sa langue est compliquée, peu parlée, mais elle semble aimer nous la transmettre. Je sais commander une bière, un chocolat chaud, demander une facture et dire mon kennitala (numéro d’identité). Je comprends le présent, je m’essaie au passé, il ne me manque plus que le futur. Mais l’Islandais est une langue pleine d’exceptions. On dit ça du Français mais c’est parce que tous ces gens qui le disent n’ont pas vu l’Islandais. Les mots se déclinent, même les noms propres. Il y a un nominatif, un accusatif, un datif et un génitif (Dieu merci, c’est comme en Allemand) différent au singulier et au pluriel. Il faut toujours réfléchir à ce que tu veux dire pour que le mot ne soit pas interprété différemment. Et je n’ai pas encore abordé le sujet des verbes. Il y en a cinq groupes, deux réguliers et trois plus ou moins irréguliers. La conjugaison est différente entre les deux premiers groupes, et avec ma camarade on cherchait la règle qui te fait savoir à quel groupe appartient tel verbe. Il n’y en a pas, nous répondait Gyða, haussant les épaules et ajoutant “c’est ça, l’Islandais“.

On galère, on galère… Mais rien de plus agréable que de pouvoir baragouiner quelques mots en islandais pour faire preuve d’un peu d’intégration. Comme je réponds souvent à ceux qui me demandent pourquoi j’apprends une langue parlée par si peu de locuteurs (400.000 dans le monde), je leur réponds : quand des immigrés arrivent dans ton pays, est-ce que tu trouverais cela normal qu’ils ne veulent pas parler la langue dudit pays ? Je suis immigré, moi aussi.

 

IMG_6431
Attention, piste cyclable glissante.
IMG_6651
Le soleil se lève sur l’hiver.
Advertisements

8 thoughts on “La fin de l’hiver ? Ça ne fait que commencer !

  1. Bonjour,
    Je viens de parcourir ton blog et je le trouve vraiment super. Je suis moi même partie en Islande avec ma famille il y a 1 an et demi et j’ai toujours voulu y retourner!
    Je pars donc mi-avril pour mon stage de M1 à Husavik .
    Je voulais savoir si tu avais quelques conseils à me donner avant de partir.
    Profite bien!
    Chloé

    1. Bonjour Chloé :)
      Merci beaucoup de ta visite ! Je ne peux comprendre que le coup de foudre que tu as eu. Que vas-tu faire à Húsavík ?
      Je ne connais pas trop ce coin, comment puis-je t’aider ?

      1. Bonsoir merci pour ta réponse,
        Je vais faire un stage sur la distribution des baleines dans la baie d’Húsavík, je suis en master d’océanographie :)
        J’ai vraiment hâte de découvrir la vie là-bas. Je voulais savoir si tu connaissais des bouquins sur la vie en Islande, la culture ou encore les choses sympas à faire dans le coin. J’ai déjà le guide du routard mais il ne parle pas beaucoup du Nord.
        Merci :)

      2. Wah c’est génial !
        Je crois que le Lonely Planet est vraiment bien, mais je t’encourage à explorer internet (en anglais), tu trouveras certainement bien plus d’informations que dans les guides ;)

  2. Oui je suis vraiment contente même si le stress commence à monter… :)
    Oui, j’ai déjà trouvé pas mal de trucs sur internet mais j’y serai avant le début de la période touristique donc il y a un peu moins d’informations… Je vais regarder le Lonely Planet!
    Et dit moi tu es toujours content d’être parti, la France ne te manque pas trop?

    1. L’Islande est un pays stress-free, normalement :) Il n’y a donc pas de quoi stresser !
      Je ne regrette absolument pas le choix que j’ai fait en venant ici, je compte bien rester un peu. La France ne me manque que par l’absence de mes amis et de ma famille ici, mais c’est bien la seule chose qui me manque. Même à la nourriture, je m’y suis fait ;)

  3. Bonjour Antoine,

    Je me suis découvert une passion pour l’Islande il y a peu, à travers la littérature, des documentaires, des guides, des séries… Je n’y suis jamais allée mais je passe des heures le nez sur des photos, sur internet, à en apprendre chaque jour un peu plus. Leur mode de vie et leur système éducatif me fait rêver d’un monde qui se pourrait meilleur.

    Je finis cette année mon DUT Information-Communication et je rentre l’année prochaine en 3ème année de licence (lettres modernes ou science de l’éducation je ne sais pas encore), pour être plus tard professeure de FLE. Je rêve de venir au plus vite visiter ce pays et dans l’idéal d’y faire mes études mais les possibilités sont minces en Erasmus. Aurais-tu des choses à me dire sur les jobs de quelques mois qui pourraient m’être accessibles ? Des bons plans ? Des agences à me conseiller ?

    Merci beaucoup :)

    1. Salut,
      Je ne peux que comprendre cette attirance pour l’Islande :) Je trouve ça bien que tu souhaites “t’essayer” à quelques mois ici. Je vois parfois des personnes qui décident de tout plaquer et y venir, sans jamais avoir passé ne serait-ce que plus d’une semaine. Je te conseille déjà de venir l’été. C’est certes plus cher pour le logement et pour l’avion, mais c’est là que tu pourras trouver des boulots saisonniers. C’est notamment dans les hôtels que tu trouveras ton bonheur, à Reykjavik ou dans le reste du pays. En revanche, je suis assez peu au fait des règles concernant l’emploi, en tout cas je sais que tu as besoin d’un “kennitala” (si tu as fait quelques recherches tu dois savoir ce que c’est) pour pouvoir travailler autrement qu’au black. Et ça tu ne peux l’avoir qu’en venant en Islande. C’est donc là que ça se complique, trouver un job sans être ici c’est juste impossible. Une fois sur place, c’est bien plus facile de démarcher les hôtels, les restos, etc. Après, il reste le système du volontariat, qui te permet certainement de postuler depuis l’étranger, mais je ne sais pas si ce n’est pas un peu trop tard pour cet été. Enfin, si tu peux faire un stage dans ton cursus, peut-être peux-tu essayer de contacter l’Alliance Française de Reykjavík, ça correspondrait bien à tes études. Bon courage :)

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s