Premiers cours et vie à Reykjavík

Officiellement, mes cours devaient commencer le 3 septembre. Mais dans la Faculté des Sciences de la Terre, c’est un peu différent.

Le 22 août, nous sommes partis en voyage de géologie. Emmené par nos deux professeurs, nous avons découvert la géologie (bien intéressante) en Islande. Saviez-vous que l’Islande n’a que 15 millions d’années ?

La géologie, ce n’est pas ma spécialité, l’anglais non plus. Du coup, je vous laisse deviner pour la géologie en anglais, avec un bon accent islandais (rouler les r, faire des “ch” à la place des “s”, et mettre du “basically” à toutes les sauces)…

Dans un bus 4×4, nous avons pris de splendides routes bien caillouteuses comme il faut, et traversé, à gué, des rivières. Là j’ai beaucoup pensé à notre Hyundai i10 louée la semaine d’avant !

Pour les photos du voyage et le parcours, il faudra attendre encore un peu :)

Le petit cadeau du jour :

Strokkur (Iceland) – Geyser eruption from Antoine Huré on Vimeo.

 

Rentrés à Reykjavík le dimanche 26 août, les cours de géologie commençaient à 8h20 le lendemain… Mais ça m’a permis de découvrir là où je vais travailler pendant trois mois. Eh bien, c’est la classe. Ça commence par la librairie étudiante, où l’on trouve livre et autres choses utiles à coût plus bas qu’ailleurs (mais ça reste cher). Le plus étonnant, ce sont les bloc-notes “Háskóli Íslands”, les tapis de souris “Háskóli Íslands”, les pulls “Háskóli Íslands”… Un peu de marketing ?

Les locaux de l’université sont vraiment impeccablement propres et magnifiques. On trouve des fauteuils, et des chaises inclinables à roulettes dans les salles de cours ; tous les ordis sont des Macs, mais ils ont quand même préféré installer Windows dessus. Les cours durent 40 minutes avec 10 minutes de pauses à chaque intercours. Le temps parfait pour rester concentrer !

Bon, évidemment, il va quand même falloir travailler un peu.

 

Le “RU” et la librairie.
Liberté.
Réunion de rentrée à l’Háskolábió (le cinéma de l’Université, quoi).

À Reykjavík

Étant donné que j’apprécie bien de me balader, j’ai déjà un peu parcouru les rues de Reykjavík et les bords de mer. Il n’y a pas à dire, c’est vraiment dépaysant !

La plage de Reykjavík.
L’église, avec le beau temps cette fois-ci.
Vue du Perlan sur Reykjavík.

Il y a une chose qui nécessite une explication. Ici, l’alcool est interdit à la vente, enfin contrôlé, du moins. Jamais vous ne trouverez dans un supermarché des bières à plus de 2 %. C’est l’État qui vend les boissons alcoolisées, dans ses magasins “Vinbuðin”. Du coup, les prix sont à la bonne appréciation du gouvernement.

La bière est aux alentours de 5-6 euros. Le vin, je ne vous en parle même pas. J’ai jeté un coup d’œil sur les bouteilles de champagne : le Veuve Clicquot (bouteille basique) est à 7.300 krónur, soit 47 euros. C’est pas ici que je l’achèterai !

Bienvenue à Vinbuðin !

Dernière petite anecdote : un soir, on m’arrête dans la rue, en me demandant le chemin d’une piscine.

Moi – Désolé, je ne suis pas Islandais.

Elle – Ah, j’étais persuadée que si ! Faites attention, on va souvent vous demander le chemin, vous ressemblez vraiment à un Islandais !

Bon, j’ai plus qu’à apprendre la langue, quoi :)

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s